NOUVEAU !

Pour écouter l'artiste parler de son univers, rendez-vous sur la page consacrée aux expositions

 


paris, métro, châtelet, forteresse, street photography, noir et blanc, black and white, art, CarCam, je shoote, travel

Le PLUS du moment

La suite aux prochains numéros

 

Catane. Juillet 2017.

Sicile… Il doit avoisiner les 45 degrés à l’ombre. Et de l’ombre, il n’y en a pas beaucoup… Mise à part les touristes, personne ne se risque à traîner sur les pavés brulants à cette heure de la journée…

À moins que ce ne soit tout simplement parce que le temps s’est arrêté… Comme pour aider l’enfant que je suis redevenu depuis que je me suis garé non loin d’ici à mieux plonger dans ses souvenirs… Ou pour suspendre l’arrivée de ce moment tant attendu…

Je suis via Luigi Capuana, la rue où habitait feu la « nonna », ma grand-mère paternelle décédée il y a plus de 10 ans. J'ai le coeur serré, comme chaque fois que je viens ici… La tête pleine de ces moments de vie inoubliables pour un gamin et pourtant si insignifiants à qui les entendrait… Les odeurs pestilentielles de la ville m’enivrent de doux parfums, la chaleur accablante rafraîchit mon visage de ses douces caresses, la lumière aveuglante du soleil au zenith m’ouvre les yeux sur ce chapitre incontournable de mon enfance… 

Et de paradoxe en paradoxe, j’ai hâte de me trouver face au deux pièces de plain pied donnant directement sur le trottoir mais je fais tout pour retarder cet instant ! Je prends mon temps : une photo de ces détritus posés contre le mur par ici, une autre de ce balcon désespérément vide par là… Malgré ce stratagème improvisé visant à me ralentir, j’y suis presque… L’émotion est à son comble. Que vais-je trouver mise à part une porte close ? Quelle rencontre fortuite née de l’imaginaire d’un gamin ressuscité vais-je faire ? Je me rassure en me disant qu’il n’y a pas âme qui vive à cette heure de la journée, je dois avancer…

Devant le 87, l’ouverture sur la pièce à vivre me sert de prétexte pour me stopper dans mon élan. Et si je faisais un dernier cliché avant d’aller plus loin ? Je compose mon image avec cette façade qui ressemble étrangement à celle du 91b vers laquelle je me dirige. Une répétition ?… Personne… Et, bizarrement, ça me rassure ! Mais soudain, j’entends du bruit… Ça bouge à l’intérieur… Une silhouette immaculée de blanc apparait… Reste en retrait… Je ne vois pas son visage… Un fantôme je pense… Un fantôme qui veut rester dans l’ombre  me soufflant ainsi que ce n’est pas avec lui que j’ai pris rendez-vous… Et il a raison. Je prends mon courage à deux mains pour pouvoir terminer mon voyage et sachant que la suite m’attend aux prochains numéros, je shoote !

CarCam est un artiste représenté par la

16 rue Sainte Anastase

75003 PARIS

France

Tél : +33 983232801