Bonjour, je m'appelle CarCam et... Je suis photographe. J'ai découvert la photographie à l'âge de 6 ans et depuis, cette passion ne m'a jamais quittée... Non je déconne !

 

J'avais environ 12 ou 13 ans quand pour la première fois j'ai tenu entre les mains un appareil photo. C'était le Yashica de mon père, pâle imitation du Rolleiflex de Doisneau, certes, mais plaisirs visuels et tactile assurés : tu regardes en direction de tes pieds pour voir ce qui se passe devant toi en tenant tout contre toi, tel un bébé fragile, l'objet qui sert à capter la lumière. L'attirance était plus physique qu'émotionnelle (après tout, je ne suis qu'un homme) et, déjà passionné par la peinture à l'époque, je ne pensais pas de toute façon, qu'il puisse exister d'autres formes d'art pour s'exprimer ou raconter des histoires.

 

J'avais 20 ans quand, dans un grand magasin, j'ouvre un livre photo et me trouve nez à nez avec "Le nu provençal" d'un certain Willy Ronis... Coup de foudre, la passion était née ! Sans un sou sur moi, j'arrache la page du bouquin et je m'en vais discrètement avec l'objet de mon larcin. Pardon...

 

Il m'a fallu presque 20 ans avant de trouver mes "marques" dans le vaste domaine de la photographie. Couleur, noir et blanc, street photography, portraits, paysages, photos de famille, photos de sports, je n'ai pas tout essayé mais presque. J'ai fait aussi de la photo uniquement dans un but que je qualifierai "d'alimentaire", non pas pour arrondir les fins de mois mais pour me payer le matériel qui me permettait d'assouvir ma passion. C'est dans ce contexte là que j'ai rencontré le gars qui dirigeait le laboratoire où je faisais tirer les photos des mariages que je couvrais. Nous avons sympathisé et c'est lui qui m'a donné le premier vrai conseil pour améliorer mes images : "Ne fais pas de photos pour faire plaisir aux autres. FAIS DE LA PHOTO POUR TOI ET SEULEMENT POUR TOI ! Si toutes les règles photographiques qu'on apprend dans les bouquins te dérangent pour construire ta photo, n'en tiens pas compte. Tu SHOOTES et c'est tout".

 

J'ai mis des années à comprendre qu'il avait raison... Aujourd'hui, le seul maître mot quand j'ai l'appareil photo à la main est : PLAISIR ! Si vous avez eu la curiosité de parcourir un peu le site, vous aurez compris que je préfère les photos "animées" certainement parce qu'à mon sens, là où il y a des hommes et des femmes, il y a de la vie. Vous aurez compris également que je suis plus à l'aise avec le noir et blanc sans savoir exactement pourquoi... Peut-être parce que j'adore le contraste et que le noir et blanc s'y prête mieux selon moi, peut-être parce que j'aime bien aller droit au but et que les couleurs ont une fâcheuse tendance à nous détourner du sujet, peut-être pour le côté intemporel que j'aime tant dans les images monochromes, peut-être aussi parce que la couleur nous rapproche de la réalité et que je ne cherche pas à représenter LE monde qui défile sous nos yeux mais MON monde qui défile dans ma tête...

Sûrement pour toutes ces raisons à la fois.

 

Une dernière chose, même si mes premiers plaisirs photographiques étaient matériels, je ne dis pas un mot sur celui que j'utilise pour réaliser mes images, pas un mot non plus sur l'ouverture, la vitesse d'obturation et la focale de chaque photographie parce qu'à vrai dire, je pense que (presque) tout le monde s'en fout et que ce ne sont pas ces détails qui vous feront aimer ou détester mon travail. Pour appuyer mon raisonnement, je vous fais part d'une phrase de Willy Ronis grâce à qui je suis entré mais également resté dans le monde de la photographie : "Ce n'est pas la technique qui fait la photo, c'est le photographe".

 

Je m'appelle CarCam et... Je suis photographe.

CarCam est un artiste représenté par la

16 rue Sainte Anastase

75003 PARIS

France

Tél : +33 983232801